Une réussite d’équipe pour la 4e Compagnie du renseignement

Agrandir l'image
Des membres de la 4e Compagnie du renseignement donnent un rapport de situation sur la bataille au commandant de la Cellule toutes sources.(Photo : Slt Mathias Fortin)

Caporal Vincent Slythe - Représentant d’affaires publiques d’unité, 4e Cie Rens

La 4e Compagnie du renseignement (4 Cie Rens) tenait son exercice de fin d’année, Ex ÉTOILE CONSOLIDÉE, au Centre de simulation de la 2e Division du Canada (2 Div CA) à la Base Valcartier du 24 au 26 mars dernier. Cet exercice visait à confirmer l’atteinte des normes d’aptitudes au combat spécifiques au renseignement.

La 4 Cie Rens a déployé sa cellule toutes sources (CTS), constituée de deux équipes en appui au renseignement, soit Alpha (Montréal) et Charlie (Québec), ainsi que le peloton Génération, un peloton d’attente où les recrues s’entraînent en vue du cours de qualification en renseignement. Un peu plus de 50 militaires et employés civils étaient présents.

ÉTOILE CONSOLIDÉE consistait à recréer un poste de commandement assisté par ordinateur dans un contexte de groupement tactique avec un scénario principalement conventionnel dans un environnement d’opérations adaptables et dispersées. Le scénario était basé sur le nouveau modèle de menace de l’Armée canadienne appelé Decisive Action Training Environnment où la menace peut se présenter sous forme conventionnelle, asymétrique, ou un mélange des deux. « Les efforts du Centre de simulation et de l’équipe du caporal-chef Philippe Brisson ont permis d’offrir un scénario très représentatif de ce que j’ai vécu en opération et en exercice tactique », explique le major Frédérick Jean, commandant de la 4 Cie Rens.

Lors de cet exercice, les membres de la CTS ont été divisés en trois groupes de travail. Une cellule de collateurs recevait et classait différents rapports situationnels qui apportaient de l’information sur l’évolution du scénario. Une cellule de collateurs géomatique/imagerie plaçait sur une carte numérique la position des unités ennemies rapportée dans les rapports situationnels ou à partir de différents capteurs tels qu’une patrouille de reconnaissance ou un drone. Finalement, une cellule d’analyse produisait les différents produits de renseignement demandés pour appuyer la conduite des opérations.

La 4 Cie Rens a eu l’occasion d’intégrer les capacités de commandement et contrôle de la suite informatique Land Combat Support System, livrée par l’Armée canadienne, et qui comprend différents logiciels permettant de supporter les opérations en matière de renseignement. Les membres de la 4 Cie Rens ont su intégrer et mettre en pratique les connaissances et compétences nécessaires pour opérer ce système, et ainsi appuyer les opérations dans un poste de commandement numérisé.

Ex ÉTOILE CONSOLIDÉE a été rendu possible grâce à l’implication et au support du Centre d’instruction de la 2 Div CA et du régiment The Sherbrooke Hussars. Le personnel ainsi que les installations du Centre de simulation, relevant du Centre d’instruction de la 2 Div CA, ainsi qu’un officier des Sherbrooke Hussars ont fourni un support essentiel en occupant des fonctions critiques au bon déroulement de l’exercice. Le professionnalisme et l’expertise du Centre de simulation en matière d’intégration et de support informatique ont permis à la 4 Cie Rens de mettre le focus, pour une première fois en 2016-2017, sur l’exécution des normes d’aptitudes au combat en renseignement sans aucun empêchement relié aux technologies de l’information.

ÉTOILE CONSOLIDÉE était le point culminant d’une année complète d’entraînement pour les membres de la 4 Cie Rens qui ont démontré une solide cohésion d’équipe et réalisé un effort collectif remarquable, permettant de couronner de succès l’exercice. « J’évalue que mes membres ont un très bon niveau de préparation et possèdent l’ensemble des prérequis essentiels pour être en mesure de produire du renseignement et de soutenir un poste de commandement en opération », affirme le Maj Jean. La 4 Cie Rens a su démontrer qu’elle maîtrise les normes d’aptitudes au combat en renseignement et confirme qu’elle est en mesure de répondre aux besoins opérationnels de la 2 Div CA en matière d’appui en renseignement.

 

 

 

<< Retour à la page d'accueil