Des colis pour réconforter les troupes

Agrandir l'image
Le caporal Daniel Bédard.

Rachelle Guitard, T.S.- Coordonnatrice Séparation et réunion des familles, Centre de ressources pour les familles des militaires

Le caporal Daniel Bédard, du 34e Bataillon des services, envoie chaque année jusqu’à une cinquantaine de colis de réconfort aux membres déployés du Québec, mais aussi d’ailleurs au Canada. Rencontre avec un père de famille de 50 ans à la générosité débordante.

« Comme mon père, je m’assure que ma famille ne manque de rien, et l’Armée, c’est aussi ma famille », explique celui qui, depuis 10 ans, amasse bénévolement des dons auprès des épiceries, artisans et producteurs locaux, pharmacies, et bien d’autres. « J’ai eu mon déclic quand les parrains et les marraines des membres déployés ont été mandatés par le capitaine Benoît Parent pour envoyer des paquets de réconfort aux membres déployés. Et après cela, je n’ai jamais arrêté ».

Ainsi, tout au long de l’année, son garage et parfois même son salon servent d’entrepôt : « j’ai déjà eu des piles de boîtes de whippet qui se rendaient jusqu’au plafond ! Ma femme était découragée ! », se souvient-il en riant. De plus, le Cpl Bédard collabore également depuis quatre ans avec des écoles secondaires pour ajouter à ses colis des lettres de remerciement écrites par les jeunes.

Un spécial pour Noël, et de la persévérance !

Pour les Fêtes, Cpl Bédard envoie, en plus des colis de réconfort, des sapins de Noël artificiels ainsi que des décorations, donnés ou dénichés dans des ventes de garage. Si certaines restrictions douanières sur les colis dépassant les normes posent parfois des défis, le caporal persévère. « Certaines opérations sont plus difficiles d’accès que d’autres à cause des restrictions du pays, mais généralement, je pense que les gens sont compréhensifs, surtout dans le temps de Noël ».

Cpl Bédard réussit même à personnaliser plusieurs de ses colis. « Quand c’est possible, j’essaie d’avoir de l’information sur les préférences du gars ou de la femme déployé, et je leur envoie ce qu’ils aiment : l’autre fois, j’avais un gars qui aimait les chips barbecue. Je lui en ai envoyé une caisse et il l’a partagée avec les autres. Tout le monde était content !»  

« Un merci, une poignée de main, un hug, c’est de l’or en barre » 

Le caporal Bédard conserve tous les courriels de remerciements des militaires pour qui son action a fait une réelle différence : « Peu importe le grade ou l’unité, je leur envoie des care packages (…) Vous n’avez aucune idée de la manière dont cela peut faire du bien au moral… Des petites affaires, un savon, un sac de chips, une revue, ça peut ensoleiller leur journée ». Ému, il cite ainsi des témoignages de membres qui avaient besoin de produits hygiéniques féminins, d’oreillers, ou d’une simple indication que quelqu’un avait pensé à eux.

Cpl Bédard compte poursuivre ses activités pendant plusieurs années et espère que les gens continueront d’être sensibles à l’importance du courrier de réconfort, quel que soit le contexte géopolitique. Vous pouvez le contacter par courriel à beds@videotron.ca ou joindre votre CRFM qui fera suivre.

 

Information : Rachelle Guitard  450 462-8777 # 6858  (Saint-Hubert) 450 358-7099 # 2520 (Saint-Jean) rachelle.guitard@forces.gc.ca

<< Retour à la page d'accueil