Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada 2017 : un succès qui dépasse les attentes

Agrandir l'image
Des membres de l'équipe de la Défense

Yves Bélanger - Servir

La Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada (CCMTGC) 2017 vient de se terminer. Dans la grande région montréalaise, 2 025 065 $ ont été amassés grâce aux efforts conjugués de tous les ministères. Les Garnisons Montréal et Saint-Jean ont quant à elles largement dépassé leur objectif de 211 000 $ en réussissant à amasser la somme de 258 994,11 $. Ce montant sera partagé entre Partenaire Santé, Centraide du grand Montréal et les divers organismes de bienfaisance choisis par les donateurs.

À la Garnison Saint-Jean,, la somme de 140 737,84 $, soit 154,66 % de l’objectif fixé, a été amassée. Le major Karine Thibault, coordonnateur de la Garnison Saint-Jean, a tout d’abord tenu à remercier les donateurs et particulièrement les organisateurs et les solliciteurs de toutes les unités intégrées et hébergées à Saint-Jean-sur-Richelieu. « Malgré la charge de travail supplémentaire que ce dossier suscite, ces derniers ont tout de même su trouver le temps nécessaire parmi leurs obligations personnelles et professionnelles pour œuvrer à cette cause. »

Pour sa part, Christian Coulombe a adoré sa première expérience à titre de chef de campagne de la Garnison Saint-Jean. « J’ai été à même de constater la générosité des gens de notre organisation, tous les employés civils, militaires et ceux des Fonds non publics (FNP). Cette générosité était tout aussi présente avec les organisations qui œuvrent à nos côtés dont le CANEX, la Financière SISIP, la Caisse Desjardins des militaires et le restaurant Subway. »

À la Garnison Montréal

À la Garnison Montréal, 118 256,27 $ ont été récoltés.  « Je suis fier de l’implication de notre grande équipe cet année.  Beaucoup de travail a été nécessaire pour parvenir à nous dépasser une fois de plus »,  a indiqué le major Claude Legendre, coordonnateur de la Garnison Montréal.

Il a tenu à souligner la participation du sergent Marie-Catherine Sakalauski, du 34e Groupe-brigade du Canada (34 GBC), qui a amassé 1 605 $. Pour motiver les gens à faire des dons, elle s’était engagée à marcher pas moins de 50 km en effectuant des pompes au 5 km si elle amassait 1 000 $ de dons. Notons que le père du Sgt Sakalauski est atteint de la sclérose en plaques. Cette cause lui tient à cœur et sa marche lui aura aussi permis d’informer les passants sur cette maladie. « C’est vraiment notre coup de cœur pour cette édition de la CCMTGC », a conclu le Maj Legendre.

 

 

<< Retour à la page d'accueil