Des nouvelles des recrues du 34 GBC

Agrandir l'image
Le sergent Oleshko accompagné du caporal Vallière présentent aux stagiaires du QMB 1803 le fusil C7.

Les stagiaires du QMB 1803 se familiarisent au fusil C7A2

Lieutenant Louis-Philip Rousseau-Filteau - Commandant QMB 1803

Maintenant rendus à leur troisième fin de semaine de formation, les stagiaires du cours de qualification militaire de base (QMB) 1803 de l’École de combat du 34e Groupe-brigade du Canada se familiarisent pour la première fois avec le fusil réglementaire C7A2 et son viseur optique C79A2.

Sous la direction de leurs instructeurs, les stagiaires découvrent l'ensemble des pièces qui constituent l'arme qu'ils devront apprendre à maîtriser lors de leur d’entraînement. Pour la majorité d'entre eux, ceci représente un premier contact avec une arme à feu ainsi que toutes les responsabilités qui en découlent. En effet, chaque stagiaire s’est fait assigner une arme qui deviendra un élément essentiel de sa vie de militaire et qu’il apprendra à utiliser comme une extension de sa propre personne. Élément majeur de la profession des armes, la maîtrise d’un fusil constitue l’un des points cruciaux du travail de tout membre des Forces armées canadiennes, allant du fantassin jusqu’au gestionnaire des ressources humaines.

D'ici la fin de la formation, les stagiaires devront avoir complété avec succès les ÉTAP (épreuves de tir avec l’arme personnelle) 1 et 2 du Programme de tir opérationnel des Forces canadiennes afin d'obtenir leur certificat du cours de QMB. Ces stagiaires n’en sont qu’à leur début, ils devront encore passer neuf autres fins de semaine à suivre de l’instruction qui deviendra de plus en plus complexe. Désormais, des défis stimulants les attendent.

Les stagiaires du QMB 1805 prennent possession de leurs uniformes

Lieutenant D. Brodeur - Commandant QMB 1805

Le cours de qualification militaire de base (QMB) 1805 de l’École de combat du 34e Groupe-brigade du Canada (34 GBC) est rendu à sa deuxième fin de semaine d’instruction. Lentement, mais sûrement, les stagiaires sont exposés aux changements qui les transformeront de civils à citoyen-soldat. C’est un long processus qui demande de la motivation, de la persévérance et une discipline de fer. Toutefois, cette longue aventure est source de grandes découvertes pour ces stagiaires, autant en ce qui concerne l’environnement militaire que leur propre univers personnel.

L’une des premières grandes étapes de cet apprentissage a eu lieu : ils ont remplacé leurs vêtements civils par des vêtements militaires. En effet, les stagiaires du cours QMB 1805 ont effectué une visite au magasin d’habillement de la Garnison Montréal. Ils se sont familiarisés avec l’uniforme militaire, les règlements à respecter quant à ton port, son histoire ainsi qu’avec les considérations relatives aux médailles, décorations et honneurs qu’un membre des Forces armées canadiennes peut recevoir. De plus, ils ont eu la chance de rencontrer l’adjudant Cyr, sergent-major d’instruction de l’École de combat 34 GBC, et l’adjudant-maître Giroux, entre des leçons théoriques et des cours d’exercice élémentaire (drill).

Somme toute, c’est une autre fin de semaine d’instruction réussie qui prend fin pour ces stagiaires. Ils sont désormais prêts à entamer leur troisième semaine de cours.

 

 

 

<< Retour à la page d'accueil