Une nouvelle cohorte d’étudiants étrangers

Agrandir l'image
L’adjudant Martin Pelletier, coordonnateur de la Division étrangère, et le caporal-chef Sylvie Gagné, commis à la même division, accueillent quelques étudiants.(Photo : Eric Le Marec)

Eric Le Marec - Chef de la Division étrangère,  Dét Saint-Jean ÉLFC

Durant la fin de semaine du 12 au 14 janvier dernier, la Division étrangère du Détachement Saint-Jean de l’École de langues des Forces canadiennes (Det Saint-Jean ÉLFC) a accueilli 85 étudiants provenant de 29 nations distinctes des quatre coins du globe. Les étudiants sont ici pour apprendre soit le français ou l’anglais dans le cadre du Programme d’instruction et de coopération militaires (PICM).

Le Dét Saint-Jean ÉLFC offre trois cours distincts : un cours de 19 semaines en anglais, un cours de 19 semaines en français et un cours de 10 semaines d’anglais. La majorité des étudiants quittera le Canada vers la fin du mois de mai 2018, avec des aptitudes linguistiques améliorées.  La plupart des étudiants sont des officiers, du grade de colonel à celui de sous-lieutenant.

Durant la première semaine au détachement, les étudiants étrangers reçoivent une orientation générale pour leur permettre de s’acclimater à la vie au Canada et à la garnison. « Ce n’est pas une mince affaire », explique la caporal-chef Sylvie Gagné, commis-chef de la Division étrangère, qui en est à sa troisième session. « En moins de cinq jours, nous rendons fonctionnels des militaires de différentes langues et cultures dans un environnement inconnu pour eux ».

Les cours de langue débutent dès le lundi 22 janvier. Les étudiants sont en salle de classe toute la journée, sauf durant les voyages culturels à Montréal, Québec et Ottawa, qui ont pour but de leur permettre de découvrir la culture du pays. « Nous avons une équipe de professeurs aussi motivés que qualifiés », explique Louisa Arcarone, conseillère pédagogique de l’enseignement en français à la Division étrangère. « Grâce à leur efforts, les étudiants quittent le Canada avec des aptitudes linguistiques accrues et une excellente connaissance de la culture du pays. »

Les cours de langues s’inscrivent dans le cadre du PICM, un programme de diplomatie de la défense à grande échelle qui fait avancer la contribution du Canada à la paix et à la sécurité internationale. La Division étrangère reçoit approximativement 180 étudiants par année, répartis sur deux sessions. « Le Programme d’instruction et de coopération militaires me rend très fière », explique le major Julie de Busschère, commandant du Det Saint-Jean ÉLFC. « Il s’agit d’un excellent programme qui fait rayonner le Canada et les Forces armées canadiennes partout au monde. »

Rappelons que le Det Saint-Jean ÉLFC est composé de deux divisions : la Division canadienne et le Division étrangère. La Division canadienne offre des cours de langue seconde aux militaires canadiens à différents moments de leur carrière, tandis que la Division étrangère offre des cours de langue au personnel militaire de pays étrangers choisi par le Canada. 

 

 

 

<< Retour à la page d'accueil