Le caporal Tanya Gendron à la conquête du désert marocain

Agrandir l'image
Le caporal Tanya Gendron est commis au Centre de ressources humaines militaires, à la Garnison Saint-Jean.

Yves Bélanger - Servir

Du 10 au 21 octobre, le caporal Tanya Gendron, commis au Centre des ressources humaines militaires, à la Garnison Saint-Jean, réalisera un de ses rêves, celui de conquérir seule, sur un quad (4 roues), le désert du Maroc dans le cadre de la 18e édition du Trophée Rose des sables.

Le Trophée Roses des Sables est un rallye-aventure 100 % féminin qui se déroule dans le désert marocain depuis une quinzaine d’années. S’inscrivant dans la grande tradition des rallyes africains, sa philosophie est axée sur l’entraide et l’esprit d’équipe. Chaque jour, à bord d’un 4×4, d’un quad ou d’une moto, les participantes s’élancent sur les pistes marocaines munies d’un road book et de leur boussole dans le but d’atteindre l’objectif fixé en effectuant le moins possible d’erreurs de navigation.

L’événement possède aussi un volet d’entraide. Chaque année, les Roses acheminent des dizaines de tonnes de dons à l’intention des enfants défavorisés du sud marocain et des œuvres caritatives françaises et québécoises bénéficient également des retombées de ce rallye. C’est donc avec 10 kilos de denrées alimentaires dans ses bagages que le Cpl Gendron prendra l’avion en octobre !

Partir à l’aventure

« C’est il y a cinq ans que j’ai découvert cette activité et ce qu’elle apportait à la communauté marocaine. J’ai tout de suite su que cela était fait pour moi », explique le Cpl Gendron. Au départ, elle comptait affronter le désert avec une amie. C’est toutefois en solo qu’elle a finalement décidé de vivre l’expérience. « J’ai décidé de faire cette aventure seule pour le surpassement de soi et la confiance que cela peut m’apporter. Je veux ressentir les frissons, malgré la chaleur accablante du désert, que procure le fait d’avoir enfin réalisé un rêve. »

La militaire ne craint pas le fait de se retrouver seule en plein désert. « Les participantes sont toujours bien encadrées. En plus, il y a toujours deux ou trois filles qui se suivent de près. En cas de pépin, j’obtiendrai de l’aide facilement », lance-t-elle en ajoutant que sa formation militaire lui sera fort utile dans le cadre d’une telle activité.

Âgée de 26 ans, le Cpl Gendron ajoute que sa grande facilité d’adaptation l’aidera certainement à affronter les diverses embûches auxquelles elle devra faire face dans le désert. « En plus, je n’ai pas peur de relever des défis et de me salir. »

Un rêve onéreux

Bien entendu, participer à un tel événement est assez coûteux. Mis à part le billet d’avion pour se rendre en France, le point départ des participantes, ainsi que les autres dépenses, le Cpl Gendron doit débourser la somme de 6 690 $ pour s’inscrire officiellement au Trophée Rose des sables 2018. Son aventure en sol marocain lui permettra à coup sûr de mettre à profit ses compétences de navigatrice. « Toutefois, d’ici mon départ, je dois mettre de l’avant mes talents d’organisatrice, car je devrai tenir plusieurs activités de collectes de fonds pour amasser les 15 000 $, nécessaires pour aller jusqu’au bout de cette aventure. »

On peut suivre le parcours du caporal Gendron en s’inscrivant à sa page Facebook à l’adresse suivante : https://www.facebook.com/Tanya-la-Rose-des-Sables-2018-1974676639487945/

<< Retour à la page d'accueil