Religion et spiritualité : s’informer pour faire tomber les barrières

Agrandir l'image

Padre (capitaine) Éric Doiron

Dans le monde pluraliste dans lequel nous évoluons, connaître les bases des grands courants religieux et spirituels peut contribuer à faire disparaître la méfiance. Récemment, j’ai été approché par l’Équipe Diversité + pour former un comité sur ce sujet et c’est un défi que j’ai accepté avec beaucoup d’intérêt.

Lorsque l’on s’adonne à bouquiner dans les présentoirs de revues et les librairies, les sujets portant sur les différentes formes de spiritualité sont légion, mais comment s’y retrouver ? Le comité spiritualité et religion ne prétend pas qu’il répondra à toutes les questions. Dans un premier temps, son mandat visera à rendre les différentes notions un peu plus claires et, dans un second temps, à présenter des expériences réelles dans un but éducatif.

Pour débuter, gardez à l’esprit quelques points de repère, notamment la différence entre religion et spiritualité. Parfois, on a tendance à les opposer alors que les deux se complètent.

Qu’est-ce que la religion ?

Si l’on veut définir ce qu’est une religion, disons que c’est un ensemble de croyants réunis autour d’une doctrine, d’un mode de pensée et d’une façon de vivre articulés autour d’un prophète ou d’une divinité.

Il y a différentes religions :

1) monothéistes ou abrahamiques

La grande majorité des croyants appartiennent au courant dit monothéiste (dieu unique) : les chrétiens, les juifs et les musulmans. On qualifie aussi ce groupe avec l’appellation « abrahamique », car ils se réclament d’être les fils et filles du patriarche Abraham, le père de tous ces croyants.

2) orientales

Il y a le courant hindouiste présent surtout en Inde, au Bangladesh et au Pakistan. Le bouddhisme, présent en Asie du sud-est, peut être considéré comme le courant religieux majoritaire. Le confucianisme et le taoïsme sont des religions populaires de la Chine qui regroupent environ 230 millions d'adeptes. Il y a le shintoïsme, la religion fondamentale du Japon, qui honore les ancêtres.

3) nées des différentes cultures

Mentionnons les différentes religions africaines et ici, au Canada, on ne peut passer sous silence les différentes religions amérindiennes. Plusieurs de ces courants ont été christianisés avec le temps. Enfin, il faut mentionner une tendance actuelle de retour à d’anciennes formes de religiosités celtiques.

Qu’est-ce que la spiritualité ?

Il s’agit d’un état d’être : parce que je suis un être humain, j’ai une dimension spirituelle.

La spiritualité est plus difficile à cerner et à définir, car au contraire des religions, elle se veut d’abord un état de recherche où la personne qui s’y adonne est invitée à raisonner et à tout remettre en question.

La vraie spiritualité est quelque chose qui se trouve au plus profond de vous-mêmes. Elle est votre façon d’aimer et d’accepter le monde et les gens qui vous entourent. C’est pourquoi la spiritualité peut s’exprimer aussi bien à travers un système de croyances et de valeurs religieuses que sans aucune manière particulière de croire.

Essentiellement, la spiritualité s’exprime à travers une manière de considérer l’existence sur un plan plus personnel. Ceci se traduit par des valeurs universelles que l’humanité a professé à travers les siècles et par une attitude de respect pour tous les êtres vivants, quel que soit leur niveau de développement, et pour la Nature, notre mère la Terre.

En terminant, la spiritualité n’est-elle pas d’ouvrir son cœur, se laisser bousculer par des idées nouvelles, envisager d’autres possibles, faire une brèche dans la masse sombre des toujours et des jamais pour laisser passer un peu de lumière dans le quotidien de nos vies ?

 

Le comité religion et spiritualité recrute

Afin de former un groupe de réflexion et présenter quelques activités interactives au cours de l’année, le comité est à la recherche d’employés civils et militaires de l’Équipe de la Défense qui appartiennent à différents courants religieux et spirituels et qui souhaiteraient partager leurs idées et expériences. 

Si vous désirez vous joindre au comité, communiquez avec le padre (Capt) Doiron au 514 252-2777, poste 4532.

 

 

 

 

 

<< Retour à la page d'accueil