L’entraînement spirituel

Agrandir l'image

Padre (lieutenant de vaisseau) Frédéric Lamarre, Aumônier

Une des exigences de la vie militaire est que nous soyons en bonne forme physique. L’entraînement physique fait habituellement partie de notre routine quotidienne. Chaque année, nous devons même faire évaluer notre forme physique. Pourquoi est-ce si important d’être en bonne condition physique ?  Il s’agit de développer notre endurance et notre force pour préparer notre corps à faire face à d’éventuelles opérations militaires.

Comme aumônier, je crois que l’être humain est aussi un être spirituel. Il est donc primordial de prendre soin de la composante de notre être, autant que nous prenons soin de cette composante physique. Nous avons besoin d’entraînement spirituel afin de développer une bonne santé spirituelle. La pratique spirituelle nous permet de rentrer à l’intérieur de nous-mêmes afin d’y découvrir un espace sacré où règne la paix et l’amour de Dieu. Entraîner notre être, par des exercices de prière et de méditation journaliers, a pour effet d’accroître notre capacité à entrer en contact avec cette paix intérieure. Plus nous pratiquons ce réflexe de descendre dans le cœur de notre être, plus il devient facile d’accéder à cet espace sacré dans la tourmente. En effet, plus nous sommes en bonne santé spirituelle, plus nous sommes outillés pour faire face aux épreuves de la vie (l’échec, l’injustice, les conflits, la maladie, la souffrance et la mort).

L’image de la mer illustre bien ce propos. Ainsi, l’agitation de la mer en surface représente l’amalgame des émotions que nous éprouvons au fil de nos occupations quotidiennes (la colère, la tristesse, la honte, l’excitation, la joie, la peur, la fatigue, etc.). Si nous restons en surface, nous sommes à la merci des caprices de la mer. Les émotions diverses qui vont et viennent nous ballotent constamment. Par contre, si nous apprenons à plonger avec l’équipement nécessaire (les exercices spirituels), nous pourrons accéder à la paix et la tranquillité des fonds marins. De fait, nous descendrons plus profondément à l’intérieur de notre âme et cela nous permettra de prendre un certain recul face à l’agitation quotidienne et de restaurer nos forces.

Apprendre à plonger dans les profondeurs de notre être demande du temps, de la discipline et des efforts, tout comme dans l’entraînement physique. La performance physique augmente par la répétition des mouvements et l’augmentation graduelle de l’intensité. Il faut aussi de la constance dans l’entraînement afin de conserver nos acquis. Les mêmes règles s’appliquent face à l’entraînement spirituel. Je vous laisse sur ces questions afin d’approfondir votre réflexion.

- Est-ce que votre santé spirituelle vous tient à cœur ?
- Êtes-vous motivé à y consacrer du temps ?
- Quel programme d’entraînement spirituel vous conviendrait le mieux ?- Quelles démarches concrètes êtes-vous prêt à faire en vue de commencer votre entraînement ?

Si j’ai touché votre cœur par cet article et que vous vous sentez interpelé à me rencontrer afin d’en discuter, n’hésitez pas à me joindre par courriel : frederic.lamarre@forces.gc.ca

<< Retour à la page d'accueil