Nos triathlètes s’illustrent en Suède

Agrandir l'image
Le major David Simpkin en pleine action lors du Championnat du monde militaire du Conseil international des sports militaires

Yves Bélanger, Servir

Les triathlètes de la  région de Montréal en ont impressionné plus d’un lors du Championnat du monde militaire du Conseil international des sports militaires (CISM) qui a eu lieu en Suède au cours du mois de juin. Le major David Simpkin, du Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean), a entre autres décroché deux des quatre médailles remportées par l’équipe des Forces armées canadiennes au cours de cet événement.

En effet, le Maj Simpkin a obtenu une médaille de bronze en course dans la catégorie maître individuel ainsi qu’une médaille d’or dans la catégorie maître mixte. « Notre équipe élite formée entre autres par le capitaine Philip Reynolds du Quartier général du groupe de soutien national aux Cadets et aux Rangers juniors canadiens a aussi eu une excellente performance qui lui a permis de terminer la compétition dans le top 10 », précise le Maj Simpkin.

« Lors de l’épreuve de la natation, je suis sorti de l’eau à peine une minute derrière mes deux coéquipiers, le major Martin Lamontagne-Lacasse, des Fusiliers de Sherbrooke, et le caporal-chef Alexandre Boulé, de Gagetown. J’avais donc du travail à faire en vélo pour me rattraper. Au milieu du parcours, grâce à l’aide d’autres membres de l’équipe, j’ai réussi à rattraper le Maj Lamontagne-Lacasse. » Le Maj Simpkin explique qu’à un moment donné, ses coéquipiers et lui étaient conscients qu’il n’y avait plus qu’un triathlète qui les devançait. « Nous étions en excellente position pour terminer notre 40 kilomètres de vélo parmi les quatre meilleures positions. »

Il ne restait plus ensuite qu’un dix kilomètres de course à effectuer. « Le Cplc Boulé est le plus rapide d’entre nous à la course. Je savais que si je tentais de le suivre, cela m’aiderait à courir plus vite. Je suis vraiment content de ma course, car j’ai terminé 22 secondes derrière lui », lance-t-il fièrement.
Lors du Championnat mondial de triathlon du CISM tenu en Allemagne l’an dernier, le Maj Simpkin était revenu déçu d’avoir raté de peu le podium. « Je me suis entraîné très fort et intelligemment tout au long de l’année et cela m’a permis d’atteindre un niveau de performance que j’espère pouvoir atteindre de nouveau l’an prochain en Chine lors du Championnat du monde militaire. »

Pour terminer, le Maj Simpkin a tenu à remercier ceux qui lui ont permis une fois de plus de se dépasser. « Je suis très fier de tous les membres de l’équipe qui nous ont aidés à remporter des médailles individuelles, de même que de notre entraîneur, Rudy Mailet, des Programmes de soutien du personnel. Je me sens privilégié d’être soutenu par le CMR Saint-Jean et de pouvoir représenter les Forces armées canadiennes lors d’un tel événement international. »

 

<< Retour à la page d'accueil