La CCMTGC frappe à nos portes

Agrandir l'image
Le brigadier-général Jennie Carignan ainsi que l’adjudant-chef Dominic Gaudreau, sergent-major de la formation, ont profité de l’occasion pour remplir leur formulaire de dons pour la prochaine année. (Photo : Claude Tourville)

Yves Bélanger, Servir

Le mardi 4 septembre, le brigadier-général Jennie Carignan, commandant de la 2e Division du Canada (2 Div CA) et de la Force opérationnelle interarmées Est (FOI (E) a procédé au lancement officiel de la Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada (CCMTGC) à la Garnison Montréal.

Accompagné de l’adjudant-chef Dominic Gaudreau, sergent-major de la 2 Div CA et de la FOI (E), le Bgén Carignan a invité les membres du personnel civil et militaire à faire preuve de générosité une fois de plus. Rappelons que l’an dernier, les Garnisons Montréal et Saint-Jean ont amassé la somme de 258 994,11 $.

De son côté, le colonel Stéphane Boucher, commandant du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada, a parlé de l’importance d’être généreux pour aider les gens moins bien nantis et aider à la recherche pour enrayer certaines maladies. Son témoignage portait essentiellement sur l’un de ses enfants, frappé par une maladie chronique. Le Col Boucher a indiqué qu’il sent le besoin constant de contribuer pour faciliter la recherche dans le domaine et, conséquemment, permettre des découvertes visant l’amélioration des conditions de vie des gens qui sont touchés.

Cette année, les objectifs demeurent les mêmes que l’an dernier, soit 91 000 $ pour la Garnison Saint-Jean et 120 000 $ pour la Garnison Montréal.

La CCCMTGC se déroule annuellement dans tous les bureaux du gouvernement fédéral du pays entre septembre et décembre. Elle donne l’occasion aux employés civils, aux militaires et aux retraités de la fonction publique fédérale de soutenir financièrement Centraide, Partenairesanté ou tout autre organisme de bienfaisance canadien enregistré de leur choix.

Les dons contribuent de manière importante à la santé et au bien-être des Canadiens, notamment au niveau de la recherche médicale. Ils permettent également d’offrir aux patients des programmes d’éducation et des services dans le domaine de la santé, et de fournir aux gens les outils nécessaires pour mieux affronter la maladie.

 

 


 

<< Retour à la page d'accueil