Un Montréalais à la présidence de la Légion royale canadienne

Agrandir l'image
Tom Irvine est membre de la Légion royale canadienne depuis 1988. (Photo : courtoisie)

Yves Bélanger, Servir

Le Montréalais Tom Irvine vient d’accéder à la présidence de la Légion royale canadienne. Il est le premier Québécois depuis 30 ans à accéder à ce poste. Il espère au cours de son mandat moderniser l’organisation pour augmenter le nombre de membres.

Tom Irvine a été élu par acclamation lors du 47e congrès national de l’organisation qui a eu lieu récemment à Winnipeg, au Manitoba. Il est particulièrement fier et avoue avoir hâte de travailler avec ses camarades à travers le pays. « Je me suis joint aux Forces armées canadiennes pour servir et je suis honoré de continuer à le faire au sein de la Légion. »

Le nouveau président promet d’accorder toute son attention à la Légion royale canadienne au cours des deux prochaines années et de travailler en étroite collaboration avec ses partenaires. 
Il veut tout d’abord améliorer la visibilité de l’organisation et ainsi mieux faire connaître ses services aux membres, aux vétérans et militaires en service. « Je veux aussi promouvoir le fait que pour devenir membre, il n’est pas nécessaire d’être un vétéran. Tous les Canadiens qui soutiennent notre mission peuvent se joindre à la filiale de la Légion royale canadienne de leur région. »

Le nouveau président rappelle qu’en plus de défendre les intérêts de ses membres en matière de politiques ou de programmes nationaux, la Légion royale canadienne offre plusieurs services aux vétérans et aux membres de leur famille. « Des milliers de membres soutiennent nos collectivités à travers le Canada. »

Tom Irvine est conscient qu’actuellement, le nerf de la guerre de l’organisation est d’attirer plus de jeunes membres. « C’est pourquoi j’aimerais voir une modernisation accrue de la Légion. Les soldats d'aujourd'hui sont axés sur la famille et vivent une vie moderne, au rythme rapide. Nous devons trouver des moyens d’attirer ces familles et leur faire savoir que nous sommes là pour elles. »

Un homme impliqué

Originaire de Montréal, Tom Irvine est un retraité des Forces armées canadiennes. Il a servi comme réserviste au sein du Black Watch (Royal Highland Regiment) du Canada pendant 23 ans. Au cours de son service militaire, il a entre autres participé en 1975 à une mission de maintien de la paix en Égypte avec la Force d’urgence des Nations Unies (FUNU).

Au civil, il a entre autres travaillé au TD Canada Trust avant de prendre sa retraite en 2004. En 2002 et 2012, il a respectivement reçu les Médailles du jubilé d'or et du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

Il a joint la filiale no 196 de la Légion royale canadienne, à Ormstown en 1988 et il est actuellement membre à vie de la filiale no 244 de Hemmingford. Au sein de l’organisation, il a été élu à divers postes, et ce, tant au niveau provincial qu’à celui de la Direction nationale.

 

<< Retour à la page d'accueil