En route vers les Îles-de-la-Madeleine

Agrandir l'image
Les passagers, au moment du décollage de l’aéroport de Saint-Hubert, en direction des Îles-de-la-Madeleine. (Photo : Cplc Pat Blanchard – Imagerie Saint-Jean.)

Yves Bélanger, Servir

Le vendredi 30 novembre au matin, un avion de transport CC-130J Hercules de l’Aviation royale canadienne a décollé de l’aéroport de Saint-Hubert en direction des Îles-de-la-Madeleine.  L’Opération LENTUS 18-06 venait d’être lancée pour venir en aide aux habitants de ce coin de pays qui, suite à de violentes tempêtes de neige, étaient dépourvus d’électricité et de moyens de communication.

Le caporal-chef Pat Blanchard, chef de la section Imagerie de la Garnison Saint-Jean, était du voyage pour immortaliser ces moments en photos. Il explique qu’à bord de l’appareil, on retrouvait principalement du personnel d’Hydro-Québec. « Du côté militaire, il y avait huit représentants du groupe de reconnaissance d’incidents de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées Est. »

Le but de l’opération était avant tout de se rendre sur place, évaluer la situation en vue d’apporter l’aide nécessaire. « Des Rangers locaux du 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens avaient déjà commencé à faire du porte-à-porte pour s’assurer que les résidents étaient en sécurité. »

Déjà à son arrivée sur les lieux, l’équipe de l’Opération LENTUS 18-06 a constaté que l’électricité et les lignes de communication commençaient à être rétablies. « Nous avons toutefois pu constater les dégâts créés par les forts vents aux extrémités des îles et sur les berges. »

Deux jours plus tard, le Cplc Blanchard et ses coéquipiers étaient de retour dans la région de Montréal.

 

<< Retour à la page d'accueil